Equipement roller hockey

Equipement du joueur

Les joueurs de Roller Hockey ont un équipement qui leur permet d'être protégés tout en étant libres de leurs mouvements. 

 

Les sous-vêtements

Les joueurs, comme les gardiens de but, mettent sous leur équipement des sous-vêtements fins, souvent appelés "quatres-pattes", recouvrant l'ensemble du corps pour absorber la transpiration, mais aussi pour éviter le frottement de la peau contre l'équipement.

La coquille

La coquille, comme son nom l'indique, est une coque dure, utilisée pour protéger l'entre-jambe des coups et palets. 

La gaine

La gaine est un short destiné à protéger les cuisses et les fessiers des coups, palets et chutes. 

Les patins

Les patins de roller hockey sont proches des patins de hockey sur glace.

Le chausson du patin est très souvent le même, cependant la platine permettant de maintenir les roues sont différentes des platines de hockey sur Glace.

Au roller hockey, les platines sont le plus souvent en titane ou en aluminium et permettent de maintenir 4 roues.

Le chausson du patin est plus rigide sur la partie montante afin de mieux protéger les chevilles et malléoles des coups possibles.

Les jambières

Les jambières sont placée sur le tibias et protègent ainsi le bas de la jambe et le genou. Elles vont du genou jusqu'au haut de la cheville. Elles protèges des chutes et des palets.

Le plastron (facultatif)

Le plastron a pour but de protèger le haut du corps, principalement la cage thoracique et les épaules. Il est facultatif car les mises en échec (charges) sont interdites au roller hockey, contrairement au hockey sur glace. 

Les mises en échec étant prohibées, un joueur portant un plastron doit alors retirer les coques en plastique dur se situant sur les épaules. 

Les coudières 

Les coudières protègent les coudes et une partie de l'avant bras. Elles sont surtout utiles pour protèger des chutes. 

Le maillot

Le maillot est obligatoire en match officiel. Il permet de se démarquer de l'équipe adverse et de cacher les parties de l'équipement. 

Les gants

Les gants sont rembourrés sur le dessus pour protèger la main et le poignet des coups de crossses. Chaque doigt est également rembourré. Le dessous de la main est en cuir pour permettre un maintien optimal de la crosse.

Le casque

Le casque sert à protéger la tête, les oreilles, le visage et une partie de la nuque.
La coque externe est en plastique rigide (parfois en carbone). L’intérieur est tapi de protections en mousse pour amortir les chocs. 

Une sangle jugulaire permet de fixer le casque et de le maintenir en place.
Il est possible d’y visser une protection faciale intégrale (grille, plexiglas ou grille avec plexigas) ou semi-intégrale afin d’étendre la protection au visage.


En cas de protection intégrale par une grille, l’espace libre entre deux « mailles » de celle-ci ne doit pas laisser passer une crosse ou un palet.

La crosse

La crosse est composée d'un manche et d'une palette.
Le manche va du haut de la crosse jusqu'à son talon. A l'origine, les crosses étaient en bois ; elles sont aujourd'hui le plus souvent en matériaux composites, comprenant du carbone et de la fibre de verre.

 

L'équipement du gardien

L'équipement du gardien lui permet avant tout d'être protègé du palet. Il est beaucoup plus large que l'équipement du joueur.

 

La coquille 

La coquille du gardien à la même utilité que celle des joueurs. Elle est cependant plus large et possède une protection en mousse recouvrant la coque, les palets étant plus dangeureux pour cette partie du corps des gardiens de but.

La culotte

Tout comme la gaine des joueurs, elle permet de protéger les cuisses et les fessiers des coups et palets. Elle est plus large car elle protège plus et permet de prendre de la place dans le but. Certaines culottes comprennent des protèges genoux. Le protège genoux peut aussi être une pièce détachée à part entière. 

Les patins 

Les patins des gardiens ont une protection différente : la coque est plus dure pour protéger des chocs du palet.
Ils peuvent avoir jusqu'à 5 roues, qui sont plus basses pour permettre une meilleure stabilité, et pour pouvoir se mettre plus rapidement sur les positions au sol.

Les bottes

Les bottes remplacent les jambières des joueurs. Très larges et très épaisses, elles sont faites en cuir et en mousse dure. Elle permettent de protèger les tibias et les genoux des chocs du palet mais aussi des chocs du sol lorsque le gardien est à terre.

Le plastron et protège-cou

Le plastron du gardien protège l'ensemble du haut du corps. Il comporte des protections pour les épaules, la cage thoracique, le ventre et les coudes. Il possède souvent un protège-cou, mais de nombreux gardiens utilisent un protège-cou à part.

Les gants 

Les gardiens ont deux gants différents. Du côté de la main qui tient la crosse, le gardien à un "bouclier", qui permet de dévier les palets dans le coin de la patinoire. Pour l'autre main, le gardien à une "mitaine", qui lui permet d'attraper les palets. 

Le casque 

Contrairement au casque d'un joueur, un casque de gardien protège l'ensemble de la tête et du visage. Egalement tapi de mousses dur, il aborde les chocs du palet et des chutes. 

La grille du gardien ne doit en aucun cas laisser passer une crosse ou un palet pour être règlementaire. 

Des gardiens attachent également une bavette en plexiglas à leur casque, pour avoir une protection supplémentaire devant leur cou. 

La crosse

La crosse d'un gardien de but possède une pallette plus haute et plus large que la crosse d'un joueur. On appelle cette partie une "garde" : elle permet d'arrêter et de dévier les palets plus facilement.

 

Le palet

Un palet de roller hockey est un cylindre en plastique dur 2.5 cm de haut et de 7.62 centimètres de diamètre. Il possède des des pastilles qui le surélèvent du sol et lui permettent de glisser. 

La couleur d'un palet lors des matchs officiels est noir. Il en existe de couleurs variées. 

product 9636603b