logo_hawks

Club de Roller Hockey depuis 1996

Nos partenaires

Prochain match - élite

Pas de match de programmé pour l'instant

Dernier résultat - élite

Match de Championnat - Rethel vs Angers

Rethel Angers

Samedi 08 Avril 2017 - 20h00 - RETHEL - Rethel

Classement - élite

Anniversaire

Stephane Grudet fête ses 49 ans.
Stephane_Grudet

Angers aime le Roller Hockey – Episode 3

Angers aime le Roller Hockey – Episode 2

Angers aime le Roller Hockey – Episode 1

LES HAWKS A LA LOUPE ! 22-03-2012

On connait tous le shoot dévastateur de Geoffroy Tijou ou le numéro de maillot de Benjamin Desroches. Savez-vous, en revanche, qui est vraiment Charles Cornet ? Pourquoi Amaury Kallenbrum a choisi le #90 sur son maillot ? Quel est le meilleur souvenir de Quentin Péteul sur un terrain ?

Pour tout savoir sur vos joueurs préférés, rendez-vous régulièrement dans « Les Hawks à la loupe ! ».

Voici à présent le dernier angevin appelé par Bernard Séguy en Equipe de France : Benjamin Tijou

Carte Upper Deck© :

Nom :       Tijou
Prénom :  Benjamin
Surnom :  Tigrou, Ben, Jean Gab’
Date de naissance : 27/03/1982
Lieu de naissance :  Angers
#21
Taille :     1m80
Poids :     80kg
Poste :     Arrière

 

Questionnaire Roller Hockey :

  1. Quel est ton geste préféré sur un terrain ?

J’hésite ente le puck-check (NDLR : action défensive visant à subtiliser le palet à un adversaire avec la crosse) et la passe longue. J’ai un exemple de passe longue tout frais en tête lorsque, face à Rethel, en janvier, posté derrière notre cage, je regarde la position de mes partenaires et je m’aperçois que Zine (Sylvain Ilczyszyn) prend le dessus sur son adversaire direct et part s’engouffrer dans la défense rethéloise. Je décide alors de me décaler de la cage et de lui transmettre le palet. Il s’en va marquer, c’est parfait !

  1. Quel est ton meilleur souvenir de Roller Hockey ?

Je n’ai pas assez d’expérience au Roller Hockey pour pouvoir vous donner mon meilleur souvenir, alors je vais chercher dans ma mémoire de hockey sur glace 1. Cela doit être en 2004, je me souviens avoir marqué mon premier et seul but en Ligue Magnus avec les Ducs d’Angers face à Rouen. Julien Albert travaille dans le coin de la patinoire, ressort avec le palet et me fait une passe dans le centre (j’évoluais à l’avant sur ce match). Je reprends victorieusement d’un tir des poignets. Pour les connaisseurs, c’était Fabrice Lhenry dans les buts rouennais.

  1. Quel est ton pire souvenir de Roller Hockey ?

Les échecs successifs à la montée en D1 avec les Dogs de Cholet. Quatre ans de suite à se casser les dents en play-offs, c’est un peu poissard…

  1. Quel aspect de ton jeu aimerais-tu améliorer ?

L’agilité sur les patins qui diffère de la glace. Ca va de mieux en mieux, mais il y a encore du travail !

  1. De quel aspect de ton jeu es-tu fier ?

Ma réussite devant le but me rend fier. Cette année, j’en suis rendu à 9 buts, je crois. Il faut savoir que ce n’est pas en réalité mon point fort ! L’an passé, à Cholet, j’ai compté deux fois en amical en août et puis plus rien de la saison, une belle léthargie !

  1. Pourquoi as-tu choisi le numéro 21 ?

Je voulais avoir le #9, mais il était pris par Arthur Bouret. Je me suis donc tourné vers le #21 pour deux raisons : d’abord, c’est celui que je portais à Angers avec les Ducs et ensuite, c’est pour faire un clin d’œil à Alain Vogin2.

  1. Peux-tu nous dévoiler un toc, une routine, un grigri de match ?

Juste après le cri de guerre sur le terrain, on se donne les derniers encouragements, c’est à ce moment là que je me tape les épaules histoire de bien se mettre dedans et mieux appréhender les contacts.

  1. Si je te donne 100 millions de $, quel investissement ferais-tu pour le club ?

Je rachète les crosses de Grenoble et je les offre au club (rires). Plus sérieusement, j’investis dans un Airbus A380 pour les déplacements. J’en profiterais pour mettre un sol Stilmat dans l’avion pour travailler les supériorités. Et puis tiens, j’offre un équipement au coack K, a.k.a. Kilian Hauray, pour qu’il vienne s’entraîner de temps en temps…

  1. Que penses-tu de l’équipe ?

Bonne ambiance avec du travail sérieux aux entraînements, mais il manque de sérénité dans les moments clés en match.

  1. Qu’aimerais-tu améliorer dans notre championnat Elite ?

J’ajouterais une prolongation de5’et une séance de tirs aux buts si nécessaire afin d’éviter les matchs nuls. C’est le système dela NHL, 2 points la victoire, 1 point pour le perdant en prolongation et rien pour la défaite en temps réglementaire. C’est plus spectaculaire !

  1. Demain, tu deviens président du comité, quelle mesure phare prends-tu ?

J’instaure une règle obligeant chaque club à utiliser un quota de jeunes au sein de l’équipe première. Une mesure pour favoriser la formation en quelque sorte.

  1. Cela te plairait-il d’arbitrer un match Elite ?

Non, car quand on arbitre, on ne participe pas au jeu en tant que tel. On fait en sorte de faire respecter le règlement mais il manque, pour moi, la partie la plus importante : le jeu.

  1. Si tu avais un conseil à donner aux arbitres, lequel serait-il ?

Etre le plus discret possible. Eviter de siffler à outrance et ne pas aller contre l’esprit du jeu.

  1. Si tu marques un but, quel genre de célébration fais-tu ?

C’est simple, je lève les bras et je regarde le joueur qui m’a fait la dernière passe.

  1. Et si tu fais un « coast-to-coast » 3 ?

Hahaha, je regarde les adversaires que j’ai dribblés !

  1. Tu as la possibilité d’être, pour un match, quelqu’un d’autre, qui voudrais-tu être ?

Je voudrais bien être Momo, a.k.a. Amaury Kallenbrum, pour mieux apprécier ce qu’il subit à chaque match (en rapport à son bagage technique).

Questionnaire Général :

  1. Quel autre sport pratiques-tu ?

Depuis un an, j’ai le brevet de paramoteur (ULM). Si la météo est bonne, je pars pendant 2 heures et je survole le paysage angevin et du département. Cette nouvelle passion m’est venue à la suite d’un baptême de l’air en parapente.

  1. Avec qui vis-tu ? Ton cœur est-il à prendre ?

Je suis seul et mon cœur est à prendre.

  1. Quelle est ta profession ?

Je suis kiné depuis 7 ans à Angers en libéral (avec Bénédicte Dalzon). J’exerce aussi avec l’Equipe de France féminine depuis 4 ans. J’aimerais bien me spécifier dans l’amélioration du geste sportif.

  1. En qui voudrais-tu te réincarner ?

En Nelson Mandela pour comprendre comment il a pu sacrifier sa vie pour sauvegarder celles des autres et notamment la cause des noirs dans le monde.

  1. As-tu une anecdote à nous raconter qui t’es arrivée ?

Pendant un match amical avec l’Equipe de France féminine en République Tchèque, Aurore Gauthier a avalé, sur un choc, son piercing qu’elle avait sur la langue et a faillit s’étouffer. C’est pas drôle finalement, mais on peut en rigoler maintenant !

  1. As-tu une blague à nous raconter ?

Qu’est-ce qu’un homme sans bras ? Un manchot. Qu’est-ce qu’un homme sans jambes ? Un cul-de-jatte. Qu’est-ce qu’un homme sans bras ni jambes ? Un homme tronc. Et sans bras, ni jambes et avec une bosse dans le dos ? Une madeleine !

  1. As-tu un message à passer à tes fans ?

Oui, à Pierre-Yves Albert : maintenant que j’ai fait les premiers pas dans le monde du Roller Hockey, quand signes-tu chez les Hawks ?

  1. Peut-on te suivre sur Facebook ou Twitter ?

Non, je limite mon compte Facebook à un usage privé.

  1. Qu’as-tu reçu du Père Noël ?

Une horloge, des vêtements, de la bière belge et du véritable chocolat en poudre.

  1. Benjamin Desroches a une question pour toi : as-tu apprécié ton cadeau “Cuir cuir moustache” ? (Lien vidéo pour les curieux…)

C’était un peu stressant mais je me suis bien marré !

  1. Tu as la possibilité de poser une question à un autre joueur de l’équipe. A qui souhaites-tu t’adresser ?

A Thomas Neveu : Pourquoi te surnomme-t-on lanac’ ?

 

1 Benjamin a fait toute sa carrière au hockey sur glace et est venu nous rejoindre seulement cette année. Il a fait ses « classes » de la jeunesse jusqu’en Ligue Magnus dans les rangs des Ducs d’Angers. Puis, il a évolué à Nantes et quelques saisons avec les Dogs de Cholet en D2.

2 Alain Vogin a joué 5 saisons aux Ducs d’Angers durant lesquelles il s’est notamment occupé du hockey mineur dont Benjamin faisait parti. Il s’est suicidé en août 2010 alors qu’il avait accepté le rôle d’entraîneur de l’équipe première.

3 Le « coast-to-coast » est une action individuelle où le joueur traverse le terrain entier pour marquer sans l’aide de ses partenaires. Action que l’on peut voir en NBA notamment. Benjamin nous a étalé toute sa classe à plusieurs reprises cette année en inscrivant ce genre de but.

 

Déjà parus : Arthur Bouret, Amaury Kallenbrum, Thibaut Eon, Hiroshi Daveau, Benjamin Desroches

A venir : Thomas Neveu

Laissez nous vos commentaires sur l'article

Champs obligatoires*