logo_hawks

Club de Roller Hockey depuis 1996

Nos partenaires

Prochain match - élite

Pas de match de programmé pour l'instant

Dernier résultat - élite

Match de Championnat - Rethel vs Angers

Rethel Angers

Samedi 08 Avril 2017 - 20h00 - RETHEL - Rethel

Classement - élite

Angers aime le Roller Hockey – Episode 3

Angers aime le Roller Hockey – Episode 2

Angers aime le Roller Hockey – Episode 1

LES HAWKS A LA LOUPE ! 07-03-2012

On connait tous le shoot dévastateur de Geoffroy Tijou ou le numéro de maillot de Benjamin Desroches. Savez-vous, en revanche, qui est vraiment Charles Cornet ? Pourquoi Amaury Kallenbrum a choisi le #90 sur son maillot ? Quel est le meilleur souvenir de Quentin Péteul sur un terrain ?

Pour tout savoir sur vos joueurs préférés, rendez-vous régulièrement dans « Les Hawks à la loupe ! ».

Zoomons aujourd’hui sur le dernier rempart de la défense des Hawks : HIROSHI DAVEAU

Carte Upper Deck© :

Nom :       Daveau
Prénom :  Hiroshi
Surnom :  Hiro ou le Petit Prince
Date de naissance : 24/03/1992
Lieu de naissance :  Angers
#1
Taille :     1m78
Poids :     75kg
Poste :     Gardien de but

 

Questionnaire Roller Hockey :

  1. Quel est ton geste préféré sur un terrain ?

C’est de faire un arrêt mitaine sans retour sur un break-away d’un adversaire.

  1. Quel est ton meilleur souvenir de Roller Hockey ?

Les deux médailles de bronze en EDF Junior ont une place importante dans mes souvenirs, mais la victoire en prolongation à Grenoble en quarts de finale des Séries 2011 était aussi chargée d’émotions. Au point de jeter mes gants et crosse dès le but gagnant puisque cela se jouait en mort subite. Bon, l’arbitre en a décidé autrement et nous a quand même fait jouer le reste du match… on connait tous l’histoire (rires) !

  1. Quel est ton pire souvenir de Roller Hockey ?

Un autre match où cela se joue en prolongation et c’était cette année contre Anglet en demi-finale de la Coupe d’Europe des Champions à Valladolid. On est passé à deux doigts d’un autre exploit. Ne pas être attendu à ce niveau et réussir à titiller les grosses formations, c’est beau mais ça fait mal quand tu ne te sens pas récompensé.

  1. Quel aspect de ton jeu aimerais-tu améliorer ?

Le physique. Quand j’ai des contre-performances, c’est souvent lié à ma condition physique. Bon, je le travaille mais il faut que je continue à améliorer cet axe. J’aimerais bien aussi être plus fort mentalement, c’est la clé pour devenir un gardien performant.

  1. De quel aspect de ton jeu es-tu fier ?

Je me sens agressif sur le palet, c’est-à-dire que je préfère défier l’adversaire plutôt que de le laisser me dicter sa loi. J’essaie de lui donner les plus mauvaises options et lui accorder le moins de chances possibles de marquer un but.

  1. Pourquoi as-tu choisi le numéro 1 ?

C’est un numéro que l’on donne au gardien en jeunesse et que j’ai toujours eu. Je m’y suis attaché et je l’affectionne maintenant.

  1. Peux-tu nous dévoiler un toc, une routine, un grigri de match ?

Je n’en ai pas trop. A part écouter de la musique durant la période d’échauffement hors-terrain et dans le vestiaire quand je m’équipe, je ne vois pas.

  1. Si je te donne 100 millions de $, quel investissement ferais-tu pour le club ?

J’aménagerais la salle Debussy. Je ferais le nécessaire pour que l’on accueille dans les meilleures conditions le public, les équipes dans une salle moderne. Puis j’investirais pour la promotion de notre sport afin d’avoir plus de licenciés au club.

  1. Que penses-tu de l’équipe ?

Je trouve que c’est la meilleure équipe que l’on ait depuis que j’y évolue. Notre parcours en Coupe d’Europe cette année a mis en lumière notre capacité à battre n’importe qui. Il y a deux ans, par exemple, il n’était pas question de viser les premiers rôles ; aujourd’hui c’est un objectif ! L’ambiance est, de plus, excellente au sein du groupe, c’est forcément un atout.

  1. Qu’aimerais-tu améliorer à notre championnat Elite ?

La formule du championnat ainsi faite avec les play-offs me plaît. Cependant, si l’on pouvait le rendre plus professionnel, il gagnerait en crédibilité et l’on obtiendrait une plus large couverture médiatique.

  1. Demain, si tu devenais président du Comité, quelle mesure phare prendrais-tu ?

Je laisserais les joueurs nés en 1992 participer aux prochains mondiaux en Colombie ! (rires)*

  1. Cela te plairait-il d’arbitrer un match Elite ?

Oh non, surtout pas ! C’est un rôle vraiment difficile, trop critiqué et vraiment trop peu récompensé.

  1. Si tu avais un conseil à donner aux arbitres, lequel serait-il ?

Peut-être d’être plus pédagogue. Savoir se montrer ferme ou indulgent au moment où il faut afin d’éviter de perdre le contrôle du match.

  1. Si tu prives un joueur adverse d’un but tout fait, quel genre de célébration fais-tu ?

Quand je fais un gros arrêt, j’ai plus tendance à jubiler intérieurement.

  1. Tu as la possibilité d’être, pour un match, quelqu’un d’autre : qui voudrais-tu être ?

Etre coach K alias Kilian Hauray pour diriger une équipe durant une partie. Ou bien avoir le poste de sélectionneur de l’EDF pour composer un groupe, aller superviser des joueurs à travers la France, les entraîner, les faire jouer. Peut-être qu’un jour, j’en serai un !

 

Questionnaire Général :

  1. Quel autre port pratiques-tu ?

Bof, un peu de football. Je n’ai pas trop le temps pour ça.

  1. Avec qui vis-tu ? Ton cœur est-il à prendre ?

Je suis encore un peu jeune pour vivre avec quelqu’un, mais j’ai une copine qui s’appelle Clothilde et je suis à fond derrière elle…

  1. Quelles études fais-tu ?

Je suis en IUT Chimie au Mans depuis cette année.

  1. Quel métier aimerais-tu faire plus tard ?

J’aimerais devenir ingénieur en chimie, mais je ne sais pas trop encore dans quel domaine.

  1. En qui voudrais-tu te réincarner ?

En Benjamin Desroches, parce que c’est mon idole ; c’est comme un deuxième père pour moi !

  1. As-tu une histoire drôle à nous raconter qui t’es arrivée ?

Lors de mon bizutage en EDF Junior, on s’est retrouvé à huit joueurs déguisés en travestis pour manger au Flunch. On a bien rigolé !

  1. As-tu une blague à nous raconter ?

Oulaaa, je n’ai pas de blague moi ! J’ai bien des contrepèteries, alors voici : « J’arrive à distinguer la Chine du Pakistan » ou bien « J’ai mis ma poire dans la terrine ». Ca ira comme ça ?

  1. As-tu un message à passer à tes fans ?

Merci pour vos encouragements, continuez à me suivre. On compte vraiment sur vous pour nous supporter à chaque match !

  1. Peut-on te suivre sur Facebook ou Twitter ?

Oui sur Facebook avec Hiroshi Daveau.

  1. As-tu une phobie ?

Ce n’est pas réellement une phobie, mais je ne supporte pas les piqûres, prises de sang…

  1. Qu’as-tu reçu du Père Noël ?

J’ai reçu un radio-réveil-enceinte, des vêtements et du chocolat.

  1. Thibaut Eon t’a posé une question, la voici : « Est-ce qu’un de tes anciens coéquipiers en EDF t’as proposé de venir dans ses valises en Colombie pour le Mondial, à défaut d’être sélectionné ? »

Ah ah ah, je vois où il veut en venir ! Il ne m’a rien proposé non, mais de source sûre la moitié de l’équipe EDF est prête à partir avec lui…

  1. A ton tour, à quel autre joueur de l’équipe souhaites-tu poser une question ?

A DD, alias Benjamin Desroches : comment vis-tu ta dernière saison ?

 

* Le Comité International a fait savoir ces derniers jours que les natifs de l’année 1992 n’étaient plus éligibles pour les championnats du Monde Juniors se déroulant l’été prochain en Colombie. C’est ainsi que huit joueurs, dont Hiroshi et Arthur Bouret, ont dû être retranchés de la sélection initiale (source RHAF).

Déjà parus : Arthur Bouret, Amaury Kallenbrum, Thibaut Eon

A venir : Benjamin Desroches

Commentaire(s) pour cet article

le 8 mars 2012 Pp commente:

C est pour quand la naissance des ptits reveils????
Un réveil enceinte mdr…

Laissez nous vos commentaires sur l'article

Champs obligatoires*