logo_hawks

Club de Roller Hockey depuis 1996

Nos partenaires

Prochain match - élite

Pas de match de programmé pour l'instant

Dernier résultat - élite

Match de Championnat - Rethel vs Angers

Rethel Angers

Samedi 08 Avril 2017 - 20h00 - RETHEL - Rethel

Classement - élite

Angers aime le Roller Hockey – Episode 3

Angers aime le Roller Hockey – Episode 2

Angers aime le Roller Hockey – Episode 1

LES HAWKS A LA LOUPE ! 07-03-2012

On connait tous le shoot dévastateur de Geoffroy Tijou ou le numéro de maillot de Benjamin Desroches. Savez-vous, en revanche, qui est vraiment Charles Cornet ? Pourquoi Amaury Kallenbrum a choisi le #90 sur son maillot ? Quel est le meilleur souvenir de Quentin Péteul sur un terrain ?

Pour tout savoir sur vos joueurs préférés, rendez-vous régulièrement dans « Les Hawks à la loupe ! ».

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un jeune prêt à tout : THIBAUT EON

Carte Upper Deck© :

Nom :       Eon
Prénom :  Thibaut
Surnom :  Tibs ou Tsibo*
*à prononcer avec l’accent québécois
Date de naissance : 23/03/1990
Lieu de naissance :  Angers
#87
Taille :     1m82
Poids :     85kg
Poste :     Avant

 

Questionnaire Roller Hockey :

  1. Quel est ton geste préféré sur un terrain ?

Incontestablement le tir du poignet.

  1. Quel est ton meilleur souvenir de Roller Hockey ?

Un seul ? Alors la médaille de bronze obtenue en Coupe des Confédérations à Anglet en 2008. But inscrit en mort subite contre Majorque par un mec qui venait de perdre une dent, Karl Gabillet.

  1. Quel est ton pire souvenir de Roller Hockey ?

C’est la poisse que j’ai eu avec les joueurs de ma génération dans les catégories jeunesse. Nous étions incapables de conjurer le sort pour passer le stade des demi-finales du Championnat de France. On est resté longtemps sur le carreau, dur !

  1. Quel aspect de ton jeu aimerais-tu améliorer ?

Mon efficacité devant le but parce qu’en match, pour un avant, ce qui compte c’est de faire trembler les filets !

  1. De quel aspect de ton jeu es-tu fier ?

Je pense pouvoir me débrouiller pas trop mal dans le jeu de passes, je le trouve assez précis.

  1. Pourquoi as-tu choisi le numéro 87 ?

D’abord je voulais un #7 dans mon numéro, puis j’ai voulu marquer le coup avec l’arrivée en NHL de mon idole, Sidney Crosby alias le Sid. C’est pourquoi je porte le numéro #87.

  1. Peux-tu nous dévoiler un toc, une routine, un grigri de match ?

J’aime bien faire un tour de terrain de manière très précise avant le début du match. Sinon, après le cri de guerre, je vais me placer devant la cage et je frappe le poteau gauche, la barre transversale puis le poteau droit avec ma crosse. Toujours dans ce sens.

  1. Si je te donne 100 millions de $, quel investissement ferais-tu pour le club ?

Je ferais un impressionnant complexe sportif avec un bar, un salon VIP, des salles de musculation et une discothèque…

  1. Que penses-tu de l’équipe ?

C’est une équipe qui allie expérience et fougue, vétérans et jeunes. Sur le plan purement sportif, par rapport à l’an dernier, on est capable du meilleur comme du pire et peu importe l’adversaire.

  1. Qu’aimerais-tu améliorer dans notre championnat Elite ?

Avoir une politique stricte sur l’intégration des joueurs étrangers dans notre championnat. Je souhaiterais que ces joueurs soient présents sur l’ensemble de l’année en France. Attention, je ne suis pas contre leur venue mais les épisodes de l’an dernier comme Villeneuve ou Rethel par exemple, ont desservi notre sport.

  1. Demain, tu deviens président du Comité, quelle mesure phare prendrais-tu ?

J’interdirais, dans les catégories jeunesse, le renfort des joueurs venant du hockey sur glace. Ce n’est pas normal que des gamins qui ont qualifié leur club toute l’année, soient cloués au banc lors des matchs importants de fin de saison.

  1. Cela te plairait-il d’arbitrer un match Elite ?

Oui, j’aimerais être à leur place pour juger par moi-même la difficulté de la tâche. Je suis convaincu que j’aurais une vision différente du match du fait que je suis joueur. C’est ce qui manque aux arbitres, d’avoir évolué en Elite en tant que joueur. Serais-je meilleur ? Je ne sais pas.

  1. Si tu avais un conseil à donner aux arbitres, lequel serait-il ?

Qu’ils favorisent le côté « spectacle » !  Le jeu est trop souvent arrêté ou haché parce qu’ils ne laissent parfois rien passer. Le public vient pour prendre du plaisir et nous aussi par la même occasion ; autant que les arbitres participent au bon déroulement.

  1. Si tu marques un but, quel genre de célébration fais-tu ?

En général, je suis complètement hystérique. C’est aussi en fonction de l’enjeu du match et de la foule présente au match J.

  1. Tu as la possibilité d’être, pour un match, quelqu’un d’autre, qui voudrais-tu être ?

Sans hésiter Junior Cadiz *. Je pourrais mettre le feu dans les défenses adverses et garantir un spectacle continu.

* Junior Cadiz est le joueur de Roller Hockey par excellence. Ce petit américain est rusé, doté d’une vision de jeu exceptionnelle et jouit d’une rapidité à faire pâlir les défenses adverses. Il a déjà tout gagné en club ou en sélection nationale et les Hawks l’ont déjà rencontré sous le maillot de Valladolid ou Majorque cette année.

 

Questionnaire Général :

  1. Quel autre sport pratiques-tu ?

Je pratique de temps en temps le football et le tennis.

  1.  Avec qui vis-tu ? Ton cœur est-il à prendre ?

Je suis en couple avec Agathe et mon âme est prise : JE L’AIME !

  1. Quelle est ta profession ? Quelles études fais-tu ?

Je suis encore aux études car je suis une formation en alternance en BTS Banque.

  1. Quel métier aimerais-tu faire plus tard ?

Je souhaiterais m’orienter vers les métiers de la banque dans la branche finance, notamment en gestionnaire privé.

  1. En qui voudrais-tu te réincarner ?

Facile, c’est mon mentor ! Il est considéré comme le meilleur investisseur du monde : Warren Buffett.

  1. As-tu une anecdote à nous raconter qui t’es arrivée ?

Eh bien c’est tout simple, à l’anniversaire de mon oncle et devant l’intégralité de ma famille, j’ai dû ingurgiter un peu trop de boisson alcoolisée et je n’ai pu me retenir : j’ai vomi à plusieurs reprises. Tout le monde me regardait : un vrai spectacle !

  1. As-tu une blague à nous raconter ?

Quel est l’avantage d’être bisexuel ? Cela double vos chances le samedi soir (Woody Allen).

  1. As-tu un message à passer à tes fans ?

Je les remercie d’être présents à chaque match et de toujours montrer un fort intérêt envers notre sport.

  1. Peut-on te suivre sur Facebook ou Twitter ?

Bien sûr, je vous attends sur mon Facebook sur Thibaut Eon.

  1. As-tu une phobie ?

Oui, j’ai horreur des serpents. Tout dans le serpent me repousse, ça me fait froid dans le dos ! J’ai aussi le vertige.

  1. Qu’as-tu reçu du Père Noël ?

Ah, j’ai eu un bureau pour bien travailler, des vêtements et la biographie de Steve Jobs.

  1. Voici la question qu’Amaury Kallenbrum te pose : « Pourquoi penses-tu que tu ne joues pas sur les deux premiers blocs ? »

Probablement que le coach et l’entraîneur souhaitent que je stabilise la 3e ligne. Parce que toi, Momo, comment vis-tu ton poste d’éternel intérim ? Ah ah ah !

  1. As-tu une question à poser à un autre joueur de l’équipe à ton tour ?

Je souhaite poser une question à Hiroshi Daveau : « Est-ce qu’un de tes anciens coéquipiers en EDF t’as proposé de venir dans ses valises en Colombie, à défaut d’être sélectionné ? »

 

Déjà parus : Arthur Bouret, Amaury Kallenbrum

A venir : Hiroshi Daveau

Laissez nous vos commentaires sur l'article

Champs obligatoires*