logo_hawks

Club de Roller Hockey depuis 1996

Nos partenaires

Prochain match - élite

Pas de match de programmé pour l'instant

Dernier résultat - élite

Match de Championnat - Rethel vs Angers

Rethel Angers

Samedi 08 Avril 2017 - 20h00 - RETHEL - Rethel

Classement - élite

Anniversaires

Antoine Bellotte fête ses 12 ans.
Antoine_Bellotte
Louis Grudet fête ses 20 ans.
Louis_Grudet

Angers aime le Roller Hockey – Episode 3

Angers aime le Roller Hockey – Episode 2

Angers aime le Roller Hockey – Episode 1

LES HAWKS A LA LOUPE ! 12-05-2012

On connait tous le shoot dévastateur de Geoffroy Tijou ou le numéro de maillot de Benjamin Desroches. Savez-vous, en revanche, qui est vraiment Charles Cornet ? Pourquoi Amaury Kallenbrum a choisi le #90 sur son maillot ? Quel est le meilleur souvenir de Quentin Péteul sur un terrain ?

Pour tout savoir sur vos joueurs préférés, rendez-vous régulièrement dans « Les Hawks à la loupe ! ».

Place à notre premier joueur étranger… ah, on me dit que non ! Toujours est-il qu’aujourd’hui nous vous présentons le seul joueur qui a systématiquement son nom écorché par l’annonceur de match : Sylvain Ilyzi-zy-zili-zine ! Aaaargh raté…

Carte Upper Deck© : Nom :       Ilczyszyn
Prénom :  Sylvain
Surnom :  Zine
Date de naissance : 20/04/1979
Lieu de naissance :  Chartres (28)
#20
Taille :     1m84
Poids :     80kg
Poste :     Arrière

 

Questionnaire Roller Hockey :

  1. Quel est ton geste préféré sur un terrain ?

Intercepter une passe qui s’annonce décisive sur un 2vs1.

  1. Quel est ton meilleur souvenir de Roller Hockey ?

Je choisis forcément un moment en Coupe d’Europe, car c’est le niveau le plus relevé auquel j’ai évolué. Je parle bien entendu, et comme beaucoup de mes partenaires, de la médaille de bronze remportée à Anglet en Conf’ Cup, sans oublier notre parcours de cette année à Valladolid.

  1. Quel est ton pire souvenir de Roller Hockey ?

Arf, j’aurais aimé sauter cette question, je vais vous conter la finale de la Coupe de France à Châteauroux contre Rethel. D’abord parce que c’est une finale perdue, mais aussi à titre individuel, puisque je suis directement impliqué dans le résultat. Alors que l’on mène 4-2 où tout se passait bien, toute une spirale négative s’est enchaînée : sur un fait de jeu je marque contre mon camp, puis je prends une pénalité qui permet à Rethel de prendre les devants et ne plus être rattrapé (score finale 4-6).

  1. Quel aspect de ton jeu aimerais-tu améliorer ?

Je souhaiterais faire moins de séjour sur le banc des pénalités et canaliser mon agressivité. J’ai l’impression, comme Martin, d’être un joueur fiché par les arbitres, c’est la raison pour laquelle je voudrais bien me faire un peu oublier. Pour ça, je vais essayer de défendre de façon plus soft.

  1. De quel aspect de ton jeu es-tu fier ?

Les 1vs1 et un certain shoot : le slap à mi-zone en partie supérieure. Je l’ai réussi quelque fois cette année1.

  1. Pourquoi as-tu choisi le numéro 20 ?

Pendant les deux années où je suis parti jouer ailleurs, quelqu’un s’est empressé de chiper mon numéro : le #10… J’en ai un maintenant qui se rapproche (NDLR : il ne fallait pas partir Zine…).

  1. Peux-tu nous dévoiler un toc, une routine, un grigri de match ?

J’enfile toujours le même vieux sweat gris pour courir avant le match. Sinon, j’attends que l’équipe se groupe autour de Chab (NDLR : Vincent Charbonneau) pour le cri de guerre et je la rejoins, toujours en dernier.

  1. Peux-tu nous décrire une journée type d’avant match à domicile ?

Je mange des pâtes et de la viande blanche, le repas du sportif. Puis je fais une sieste vers 15h pendant 1h30 et j’essaye de faire une petite balade quand le temps le permet.

  1. Que penses-tu de l’équipe ?

On est capable du meilleur comme du pire, en atteste notre campagne européenne réussie suivi d’un passage un peu plus difficile en janvier. En ce moment, nous sommes dans une bonne spirale, on a d’ailleurs fait un bon match face à Junior Cadiz… euh pardon Villeneuve, et Grenoble samedi dernier. A nous de confirmer ce soir pour le quart de finale retour.

  1. Qu’aimerais-tu améliorer dans notre championnat Elite ?

Pourquoi ne pas supprimer les matchs nuls ? Faire en sorte qu’il y ait automatiquement un vainqueur. Prendre exemple sur ce qui se fait au hockey sur glace.

  1. Demain, tu deviens président du Comité, quelle mesure phare prends-tu ?

Je change cette règle où tu peux renforcer ta formation par un étranger sur une fin de championnat ou pour un Final Four de Coupe de France. Ces renforts ont perturbé le classement du Championnat. L’an dernier déjà, Villeneuve s’était assuré le maintien en Elite grâce à Jerry Osterkamp et il y a peu, ils ont garni leur vitrine d’une Coupe avec l’appui de Junior Cadiz !

  1. Cela te plairait-il d’arbitrer un match Elite ?

Ooooh non !! Je n’arriverais pas à faire respecter le règlement, par manque de connaissance, je l’avoue. Je crois que je laisserais trop jouer de toute façon et j’ai l’impression que les arbitres sont trop sévères.

  1. Si tu avais un conseil à donner aux arbitres, lequel serait-il ?

Les joueurs abusent de l’usage de leur crosse pour défendre et je leur conseillerais de siffler davantage ce genre d’action au lieu de se focaliser sur les contacts. Nous ne faisons pas du patinage artistique.

  1. Si tu marques un but, quel genre de célébration fais-tu ?

Je lève mes bras bien sûr et je vais voir mes partenaires sur le terrain sauf si, comme contre Toulouse cette année en Coupe, je tire de loin vers la cage adverse, comme pour dégager mon camp, et je m’aperçois que j’ai compté un but alors que je suis déjà sur le banc (rires).

  1. Tu as la possibilité d’être, pour un match, quelqu’un d’autre, qui voudrais-tu être ?

Momo, alias Amaury Kallenbrum ! Juste pour ressentir le feeling de rater autant de cages vides  :mrgreen: Sinon, être Arthur Bouret pour me remémorer mes belles jeunes années où je fonçais aussi vite sur le palet que lui.

Questionnaire Général :

  1. Quel autre  sport pratiques-tu ?

J’aime taper la balle au tennis avec ma femme ou des amis.

  1. Avec qui vis-tu ?

Avec ma femme Emilie justement et notre fils Milan.

  1. Quelle est ta profession ?

Je travaille chez Armor, spécialiste des cartouches d’encre, à Nantes, en tant qu’infographiste. Je réalise le graphisme des emballages, étiquettes et je suis chargé de la préparation de salons. En parallèle de cette activité, j’ai aussi une boîte perso nommée Graph’zine, où je suis plus orienté vers les flyers, affiches, cartes de visite…

  1. En qui voudrais-tu te réincarner ?

En Steve Jobs, à l’époque où il était le grand visionnaire d’Apple ; je suis fan de part mon métier. Quoiqu’on en dise c’était un précurseur dans son domaine.

  1. As-tu une anecdote à nous raconter qui t’es arrivée ?

A Assenheim (GER) lors de notre première épopée européenne, tout le monde est assez excitée à l’idée de jouer cette compétition, c’est donc la grosse ambiance dans les rangs angevins. On arrive à l’hôtel et Patmo, en bon président chargé de la logistique, se présente à la réception. Ne connaissant pas la langue de Goethe, il s’exprime en anglais. Après moult « yes », « euh… yes », « … (blanc)… yes… », Patmo nous sort un « we are vint’oua’peursonnes » (23 personnes) pour annoncer la délégation ! On éclate tous de rires mis à part notre cher président : « attendez, c’est déjà assez difficile comme ça !! ». Un grand moment !

  1. As-tu une blague à nous raconter ?

Euh non, ce n’est pas mon fort les histoires drôles. Désolé  😕

  1. As-tu un message à passer à tes fans ?

Merci de votre soutien et continuez à nous encourager. Merci aux bénévoles d’être toujours présents aux matchs à Debussy que ce soit à la buvette, aux entrées, à la table de marque, au micro ou même derrière la caméra…

  1. Peut-on te suivre sur Facebook ou Twitter ?

Oui sur FB à Sylvain Ilczyszyn.

  1. Tu as trois mots pour décrire les Hawks, lesquels sont-ils ?

Famille – Solidarité – Combativité

  1. Quel nom donnerais-tu à la mascotte des Hawks ?

Hawksy ou Hawksi.

  1. Quel album écoutes-tu en ce moment ?

L’album éponyme de Selah Sue2.

  1. Charles Cornet a une question pour toi : comment fais-tu pour concilier ta vie professionnelle à Nantes avec ta vie de famille et le roller à Angers ?

Le mot d’ordre c’est l’organisation ! Ce n’est pas simple tous les jours, mais on gère plutôt bien, même si j’aimerais voir un peu plus souvent ma famille. L’an prochain, ça sera plus facile puisque l’on déménage à Nantes.

  1. Tu as la possibilité de poser une question à un autre joueur de l’équipe. A qui souhaites-tu t’adresser ?

A Vincent Charbonneau : Comment as-tu vécu la débâcle des Canadiens de Montréal cette saison3 ?

 

1Samedi dernier, à Grenoble, dans le match 1 de la série contre les Yéti’s, Zine a touché la barre transversale sur ce même slapshot. Il s’en est fallu de peu qu’il transperce le filet, mais demandez à Hugo Rebuffet, le portier isérois, si son oreille gauche ne siffle pas encore…

2Selah Sue, de son vrai nom Sanne Putseys, est une auteur-compositeur-interprète belge qui a marqué l’année 2011 avec son titre Raggamuffin. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 3Les Canadiens de Montréal, équipe chère au capitaine des Hawks, ont terminé 15èmes de l’Association Est et au 28ème rang de la NHL cette saison.

Déjà parus : Arthur Bouret, Amaury Kallenbrum, Thibaut Eon, Hiroshi Daveau, Benjamin Desroches, Benjamin Tijou, Thomas Neveu, Arthur Guéranger, Martin Lucas, Koïchi Daveau, Charles Cornet

A venir : Vincent Charbonneau

 

Laissez nous vos commentaires sur l'article

Champs obligatoires*