logo_hawks

Club de Roller Hockey depuis 1996

Nos partenaires

Prochain match - élite

Pas de match de programmé pour l'instant

Dernier résultat - élite

Match de Championnat - Rethel vs Angers

Rethel Angers

Samedi 08 Avril 2017 - 20h00 - RETHEL - Rethel

Classement - élite

Angers aime le Roller Hockey – Episode 3

Angers aime le Roller Hockey – Episode 2

Angers aime le Roller Hockey – Episode 1

EDF MASCULINE 11-07-2012

Après une première défaite contre le Canada la veille, l’Equipe de France masculine s’est inclinée hier contre la République tchèque 4-2, championne du monde en titre. Mais elle a montré un niveau de jeu déjà plus élevé. Prochaine étape l’Australie, ce soir.

Retrouver de l’efficacitéContre les Tchèques, ça ne passe pas non plus. Les Français pouvaient s’attendre à un match difficile, opposés aux champions du monde en titre. Néanmoins, les hommes de Bernard Seguy ont su élever leur niveau de jeu et maintenir leurs intentions tout au long de la partie, un élément qui leur avait fait défait la veille contre le Canada. Avec une équipe à la fois plus mobile, compacte et solidaire, les Français réussissaient à faire la course en tête tout au long de la première période. Julien Thomas ouvrait le score, avant que les Tchèques n’égalisent. Les Français reprenaient l’avantage sur une action de Jean-François Ladonne. Si la première mi-temps voyait les deux équipes rentrer sur un score de parité (2-2), les Bleus pouvaient espérer s’imposer s’ils conservaient le même rythme.

Au retour des vestiaires pourtant, c’est paradoxalement en ralentissant le jeu et en imposant des duels isolés que les Tchèques réussissaient à déborder les Français dès le début de la deuxième mi-temps. Plus roublards, plus expérimentés, ils faisaient valoir leur titre de champion du monde, même auprès d’un public colombien pourtant acquis à la cause des Tricolores. Avec plus d’adresse et de précision devant la cage, deux qualités qui faisaient encore cruellement défaut aux avants français, les Tchèques emportaient la rencontre 4-2.

Hugo Notturno, qui faisait son entrée dans le mondial après une blessure lors du dernier match d’entraînement contre l’Argentine, évoquait après la rencontre « un gros sentiment de frustration ». Pour le capitaine des Bleus, « cette équipe est à notre portée mais nous n’avons pas été en mesure de tuer ce match ou concrétiser nos temps forts. A 2-1 nous dominons mais nous ne faisons pas la différence alors que nous avons 2 à 3 occasions de le faire. Ensuite nous laissons les Tchèques revenir dans la partie et prendre l’avantage. »

Des regrets partagés par l’entraîneur des Bleus, Bernard Seguy. « On retrouve le mal français. On a des occasions mais on ne marque pas. Ce soir, ce sont encore les arrières qui marquent alors que nos avants sont restés stériles. Ils le savent, je leur ai dit. A eux de prendre leur responsabilité et d’élever leur niveau de jeu ou pour le moins respecter les consignes qui leur sont données. Nous avons une base arrière solide (arrières et gardiens), c’est important dans un mondial. Il nous faut maintenant trouver de l’efficacité quand on est chez l’adversaire. »

  • France – République tchèque : 2-4
  • Buts pour la France : Julien Thomas, Jean-François Ladonne
  • Pénalités : 8’ pour la France, 6’ pour la République tchèque.

 Source FFRS

Laissez nous vos commentaires sur l'article

Champs obligatoires*