Historique :

Le Roller Hockey est aussi désigné sous l'appellation Roller In Line et est parfois abrégé RILH (Roller In Line Hockey)

Principe: Chaque match oppose deux équipes composées:

- d'un gardien de but 

- des joueurs de champs qui se relaient par lignes de quatre (deux défenseurs et deux attaquants) 

Pour chaque équipe il faut marquer plus de buts que l'autre équipe, en envoyant à l'aide d'une crosse un disque en plastique (appelé rondelle ou palet) dans le but des adversaires, situé à l'extrémité du terrain opposée à son propre but.

Le roller in line hockey s'est développé à partir des années 1990 avec la popularisation des rollers en ligne. Largement inspiré du hockey sur glace, il s'en démarque, entre autres, par l'interdiction des mises en échec (technique défensive autorisée depuis 1951 qui consiste à bousculer l'adversaire pour le gêner ou lui faire perdre le palet. Pour ce faire, les joueurs utilisent leur épaule, leur hanche ou leur bras). Sa pratique est donc nettement moins dangereuse. Les contacts entre joueurs sont toutefois autorisés, contrairement au rink hockey.

Au niveau international, deux fédérations gèrent le roller hockey:

- la fédération Internationale de Roller Sport (FIRS)  ( à laquelle est affiliée la Fédération Française de Roller Sports)

- La fédération Internationale de Hockey sur Glace (en anglais IIHF: internatinal Ice Hockey Federation)  pour International Ice Hockey Federation)

Chaque fédération organise ses propres compétitions, indépendantes de celle de l'autre fédération et avec des équipes qui diffèrent (notamment les cahmapionnats du monde masculin, le championnat du monde féminin n'est organisé que par a FIRS.

Le RILH fait partie des sports officiels des jeux mondiaux depuis 2005.

Principes de jeu  :

En France, contrairement au hockey sur glace, il n'y a pas de hors-jeu (le hors-jeu existe cependant dans certains pays comme la Belgique). 

Un joueur ou la crosse d'un joueur adverse ne peut pas être présent dans la zone du goal.

Il s'agit d'un sport collectif de glisse, très rapide, se jouant avec un palet, opposant deux équipes de 5 joueurs présents en même temps sur le terrain (1 gardien de but et 4 joueurs de champs). Une équipe peut comprendre au total 16 joueurs(14 joueurs et 2 gardiens) pouvant se remplacer à tout moment. Le match comprend, en Senior (divisions nationales) 2 périodes de 25 minutes effectives, avec une mi-temps de 10 minutes.

Le goal possède un statut particulier. En effet, s'il commet une faute il ne peut être directement sanctionné par une exclusion. Un joueur de l'équipe sera exclu à sa place. Suivant la gravité de la faute, l'exclusion sera plus ou moins longue. Le joueur exclu devra alors se mettre à côté du terrain et pourra rentrer, une fois le temps écoulé, lors du prochain arrêt de jeu.

Les exclusions se classent en différentes catégories :

  • mineure (2 min de prison) : trois pénalités mineures d'un même joueur lors d'un même match entraînent une pénalité additionnelle de méconduite de 10 minutes.
  • majeure (5 min de prison) : deux pénalités majeures d'un même joueur lors d'un même match entraînent une pénalité majeure de 5 minutes d'un autre joueur de l'équipe et une pénalité de méconduite pour le joueur concerné pour le match.
  • de méconduite (10 min de prison)
  • de méconduite pour le match : le joueur fautif est exclu du match et du suivant, mais est remplacé par un autre joueur.

Deux pénalités de méconduite d'un même joueur lors d'un même tournoi entraînent une pénalité de match.

  • pénalité de match : le joueur est exclu du match et du reste du tournoi. Un autre joueur de l'équipe fera 5 min de prison.

Terrain :

Les dimensions d'un terrain de roller hockey varient entre 40 x 20m et 60 x 30m (mais respectent toujours le ratio 1/2).

  • La FIRS (Fédération Internationale de Roller Sport)  préconise l'usage de cages (buts) en acier, dont les dimensions internes sont 105 x 170 cm. Historiquement, le hockey se jouait avec des cages de hockey sur glace. Mais lorsque la FIRS a pris en charge la gestion de ce sport, elle a choisi d'aligner la taille des buts sur celle du rink hockey, sa discipline historique. L'IIHF (Férdération Internatinale de Hockey sur Glace) ne reconnait pas ce changement, et continue d'exiger des cages de 122 x 183 cm, comme pour le hockey sur glace. Même parmi les compétitions estampillées FIRS, nombreuses sont celles qui persistent à utiliser des cages de hockey sur glace, particulièrement en Amérique du Nord où le rink hockey est une pratique très marginale.
  • Le terrain est entouré par des balustrades de 1,06 m.
  • Le terrain doit comporter des marquages conformes.
  • Le terrain peut posséder un revêtement spécialement étudié pour le roller in line hockey, qui optimise l'adhérence des roues en polyuréthane.
  • Le sol doit être rigide et le plus lisse possible pour obtenir une bonne glisse du palet.

En France, les terrains sont en moyenne de l'ordre de 40 x 20m et sont souvent partagés au sein de salles omnisports. De fait on trouve peu de surfaces « parfaites », mais des terrains recouverts de résine de type Taraflex, ou encore du béton peint très lisse. Ces surfaces sont tout de même très adhérentes et le palet peut glisser rapidement.